Témoignage chrétien Depuis, j’ai lu tous les jours la parole de Dieu, j’ai participé à des réunions et j’ai échangé avec mes frères et sœurs, et mon cœur en a été rempli de lumière. Vidéos les plus récentes » Je n’avais pas d’autre choix que de me lever péniblement, mais mes jambes étaient si enflées et douloureuses que je ne pouvais plus me tenir droite et je devais m’appuyer contre le mur. Le lendemain matin, les agents de police m’ont amené dans une dépendance du Bureau de sécurité publique. 4,9 k mentions J’aime. Comme je ne répondais pas, le chef des prisonniers s’est mis en colère et m’a violemment giflé deux fois, puis il m’a donné un coup de poing au menton, ce qui m’a précipité au sol. Ma voiture a été réduite en miettes, mais par chance et par miracle, j’ai survécu. Il était incroyablement difficile de marcher, car chaque fois que je bougeais, je ressentais une douleur aigüe aux pieds et, à chaque pas, je laissais une traînée de sang frais. De très haut au plus bas, Il est descendu dans l’enfer dans lequel l’homme vit pour passer Ses jours avec l’homme, ne S’est jamais plaint de la pauvreté de l’homme, ne lui a jamais reproché sa désobéissance, mais endure la plus grande humiliation tout en continuant personnellement Son œuvre. Dieu voulait que je Lui rende témoignage en présence de Satan et ainsi humilier Satan. Je veux me fier à Toi pour surmonter la tentation de Satan ! Lectures des paroles de Dieu Tout-Puissant, Films de témoignages sur l’expérience de vie, Paroles de Dieu quotidiennes : Connaître Dieu, Paroles de Dieu quotidiennes : Une vie chrétienne, Le tempérament de Dieu et ce qu’Il a et est, La Parole apparaît dans la chair (Extraits), Explorez l’Évangile et les paroles de Dieu, EVANGELIUM DES HERABKOMMENS DES KÖNIGREICHS, နိုင်ငံတော်သက်ဆင်းကြွရောက်ခြင်း၏ ဧဝံဂေလိတရားတော်, EVANGELIE VAN DE KOMST VAN HET KONINKRIJK, ข่าวประเสริฐแห่งการเคลื่อนลงสถิตของราชอาณาจักร, Les déclarations de Dieu Tout-Puissant (La voie pour connaître Dieu), Déclarations de Christ des derniers jours (Extraits), La transcendance et la grandeur de la force de vie de Dieu, Je parviens à distinguer clairement l’amour et la haine en subissant une violente persécution, Télécharger l’appli l’Église de Dieu Tout-Puissant. Par ma propre expérience au cours des derniers jours, j’ai vu que la police du peuple, que j’avais considérée comme un modèle même de respectabilité dans le passé, n’était rien d’autre que des vauriens insolents, ce qui m’a donné la détermination de rejeter Satan, de tenir ferme et de témoigner pour satisfaire Dieu. C’est Dieu qui veillait sur moi et me protégeait. Il s’efforce d’obtenir des gens qu’ils ignorent Dieu et Lui résistent, et qu’ainsi, ils soient finalement détruits en enfer et avec l’enfer. Hébétée, je ne pouvais que les laisser jouer avec moi comme une poupée. C’est pourquoi ces mots deviendront une réalité dans votre groupe de personnes » (« L’œuvre de Dieu est-elle aussi simple que l’homme l’imagine ? […] Le grand dragon rouge persécute Dieu et est l’ennemi de Dieu ; ainsi, dans ce pays, ceux qui croient en Dieu sont soumis à l’humiliation et à la persécution. Il m’a fallu près d’une heure pour faire le trajet aller-retour de 30 mètres qui me séparait des toilettes. Je souffrais extrêmement, mais ce qui me consolait, c’est que grâce à la protection de Dieu je ne L’avais pas trahi. Grâce à l’éclairage et à l’orientation de la parole de Dieu, j’ai su quoi lui répondre : « Si vous voulez vraiment croire, il vous suffit de lire la parole de Dieu chez vous. Un malfaiteur qui ressemblait à un squelette est venu vers moi et m’a forcé à reculer contre le mur. Après mon retour à la maison, les médecins qui m’ont examinée ont constaté que j’avais deux disques vertébraux disloqués, que je ne pourrais plus prendre soin de moi à l’avenir et que j’étais paralysée à vie. Satan sait que les gens chérissent leur chair et qu’ils craignent la mort encore plus. Si je n’avais pas vécu personnellement une telle situation, je ne connaîtrais pas la valeur et la beauté de Dieu. Une fois que j’ai fait le serment de risquer ma vie pour satisfaire Dieu, ma douleur s’est beaucoup atténuée et je ne me sentais pas aussi affligée et misérable. Enfin, en contemplant cet amour, je sentais en moi des vagues de chaleur. Tagué Dieu est ma force, Le salut de Dieu, sauver Laisser un commentaire. Je pense que la puanteur de mon pied est exactement ce qui te manque ! Durant toute la période qui a suivi, au cours de laquelle j’ai été arrêté et persécuté, j’ai constaté de façon encore plus concrète que la parole de Dieu est ma force vitale, car c’est elle qui m’a permis de rester fort, droit et sans crainte au milieu de la torture et du supplice cruels de Satan, de telle sorte que je sois capable enfin d’humilier complètement celui-ci. Satan a utilisé cette faiblesse pour s’attaquer à moi, pour m’y faire succomber et me faire trahir Dieu. Peu après, je me suis retrouvé accroupi au sol et il m’était presque impossible de me relever. Il a donc dû me porter à la voiture. Voici, Dieu est ma délivrance, Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien; Car l'Eternel, l'Eternel est ma force et le sujet de mes louanges; C'est lui qui m'a sauvé. Je n’avais rien mangé ni bu, et je n’avais pas dormi depuis trois jours. Nous verrons combien de temps va durer ton entêtement. » Après le départ du médecin, les policiers m’ont mis dans des chaînes pesant 2,5 kg et ont appliqué un baume. Paroles de Dieu quotidiennes » Grâces soient rendues à Dieu, car une fois de plus, Il a entendu ma prière. N’a-t-Il pas souffert bien davantage ? Le Seigneur Jésus avait été crucifié, Il avait utilisé Sa propre vie pour racheter l’humanité, laquelle avait été corrompue par Satan. Ésaïe 45:24 En l'Eternel seul, me dira-t-on, résident la justice et la force; A lui viendront, pour être confondus, Tous ceux qui étaient irrités contre lui. Copyright © 2021 l'Église de Dieu Tout-Puissant. C’était vraiment dégoûtant et odieux ! C’est Dieu Tout-Puissant qui a veillé sur moi et qui m’a protégée et, à maintes reprises, qui a utilisé Ses paroles pour me guider, ce qui m’a finalement permis de surmonter la torture infligée par ces démons, de rester ferme et de témoigner. Je ne sais pas où tu prends la force… » Ensuite, il m’a regardée de nouveau et a crié : « J’ai obligé tant de gens à cracher leurs secrets, et tu as le culot de me résister ? Non seulement j’ai vu clairement l’essence démoniaque du gouvernement du PCC, mais plus important encore, j’ai vu les merveilleux actes de Dieu, j’ai vu l’autorité et la puissance des paroles de Dieu et j’ai ressenti l’exceptionnelle et immense force vitale de Dieu : alors que j’étais à mon point le plus faible et le plus impuissant, c’est Dieu qui m’a donné la force et le courage, et qui m’a donné la foi pour me libérer des forces des ténèbres de Satan. Il est venu vers moi et a tenté de s’attirer mes bonnes grâces avec un sourire forcé : « Ma mère aussi croit en Dieu. » Alors je me suis empressée de prier Dieu : « Dieu Tout-Puissant ! Il était très difficile de marcher et il ne fallut que quelques pas pour que la peau de mes pieds soit écorchée par le frottement. ! » Après avoir prié, j’ai trouvé l’inspiration dans cette parole de Dieu : « Ne crains pas, Dieu Tout-Puissant, l’Éternel des armées, sera sûrement avec toi ; Il vous protège et Il est votre bouclier » (« Chapitre 26 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair). J’ai compris que Dieu était toujours avec moi, qu’Il me guidait, m’encourageait et me préservait miraculeusement de la violence de la main noire du diable. Lorsque ma chair ne pouvait plus supporter la torture et le tourment, Dieu a arrangé les gens, les affaires et les choses pour alléger mon fardeau. Quelle raison a-t-il pour se plaindre de Dieu une fois de plus ? Justement ! J’ai aussi ouvert un garage de réparation, et l’affaire a été florissante. Je me suis effondrée sur le sol, la tête vers le haut, étourdie au point où tout tournait autour de moi. » L’infâme prisonnier qui était à côté de lui s’est moqué de moi à son tour : « À ton avis, qui est mieux, notre chef ici présent, ou ton Dieu ? En y songeant, j’ai été rempli de gratitude pour Dieu, et j’ai trouvé la détermination de rester ferme dans mon témoignage pour Lui, malgré ma souffrance extrême. J’ai véritablement été témoin du pouvoir tout-puissant de Dieu, ainsi que de Son amour pour moi. » Ils me surveillaient par équipes et, dès que je fermais les yeux ou hochais la tête, ils frappaient la table avec leurs fouets ou utilisaient une mince tige de bois pour me frapper les jambes qui étaient si enflées que ma peau brillait, ou bien ils me tiraient violemment les cheveux ou m’écrasaient le pied, et chaque fois, je me réveillais en sursaut. Ces mots sont ce que Dieu accomplira dans les derniers jours. Ils m’ont enlevé les menottes (enchaînées) d’un côté, puis leur leader m’a frappée violemment à l’arrière des genoux avec un bâton en bois de 10 cm d’épaisseur et de 70 cm de long, me faisant tomber sur les genoux. Je m’épuisais à tenter d’y remédier, j’étais exténué et malheureux, si bien que je me suis mis à boire de l’alcool toute la journée pour atténuer mon anxiété. » Après cela, ils ont fouillé la maison, la mettant sens dessus dessous comme des bandits. 5 novembre 2019 . J’étais terrifié à cette idée, car j’avais peur que l’on me fasse subir ces tortures. Mais juste au moment où je ne pouvais plus le supporter, j’ai soudainement entendu des pas à la porte, puis les policiers ont couru vers la porte, l’ont fermée et ont cessé leur jeu cruel. » J’ai donc été emmené à la maison de détention et enfermé dans la cellule qui abritait le plus grand nombre de grands délinquants. », dans La Parole apparaît dans la chair). » Ils ont répété cette torture pendant environ une heure, jusqu’à ce qu’ils s’arrêtent, épuisés, de grosses gouttes de sueur coulant sur leur front. C’est un honneur pour moi que d’avoir pu faire ma part pour la gloire de Dieu. Il ne s’est jamais vengé des exigences déraisonnables de l’homme, n’a jamais fait de demandes excessives à l’homme, et n’a jamais fait de demandes déraisonnables à l’homme. S’ils avaient décidé de ne pas utiliser cette méthode de torture, ils n’avaient pas, pour autant, l’intention de me relâcher. Sans Sa permission, le diable Satan n’oserait rien me faire. Dès que j’y suis entré, l’ambiance lugubre et terrifiante du lieu m’a glacé le sang. Faites ce qu’on vous dit ! Ils m’ont versé de l’eau dessus sans arrêt et ont ouvert la fenêtre exprès, et j’ai eu si froid que je ne pouvais pas m’arrêter de trembler. J’avais déjà été martyrisée au point que ma tête tournait et que ma vision était brouillée. Parfois, ils donnaient des coups de pied sur mes chaînes et, lorsque les chaînes touchaient mes plaies purulentes, la douleur suffisait à me réveiller brusquement. Mais pour Ma cause, tu ne dois pas céder à aucune des forces obscures. Je savais que j’avais survécu seulement grâce à l’omnipotence de Dieu et parce que Dieu me protégeait secrètement, soulageant ma douleur et diminuant ma torture en parlant par le médecin. Bienvenue ! Paroles de Dieu quotidiennes Au poste de police, on m’a ordonné de rester debout contre le mur et un agent m’a demandé avec dureté : « Comment tu t’appelles ? Si tout le monde était comme toi, comment pourrais-je jamais faire mon boulot ? Donne-moi une plus grande foi et une plus grande force, pour que j’aie la volonté et la détermination de surmonter ces difficultés. Saint Jean 16, 29-33. À ce moment-là, ils m’ont remise dans la position accroupie. Mais après avoir fait l’expérience de la cruauté infligée par ces démons, je n’allais pas laisser l’un de mes frères et sœurs tomber entre leurs mains. », dans La Parole apparaît dans la chair). La nuit, le chef des prisonniers et sa suite dormaient sur la plate-forme de couchage, tandis que pour le reste d’entre nous, nous devions dormir par terre. Une autre fois ! Le cruel agent qui était à côté de lui s’est mis en colère : « Espèce de nul ! À la maison de détention, pour que je leur dise mon adresse personnelle et des informations sur ma croyance en Dieu, la police a d’abord envoyé une policière pour me persuader et me flatter en jouant le rôle du bon flic. Je ne pouvais pas me permettre de me laisser duper par Satan. Vas-y donc, crois en Dieu ! Le matin du septième jour, j’étais trop fatiguée pour le supporter plus longtemps et je m’endormais constamment. Une fois que nous étions dans le véhicule, un des policiers avec une matraque électrique à la main a crié : « Écoutez-moi, toutes. La parole de Dieu est ma force. À travers ces souffrances et ces épreuves, même si j’ai goûté à la douleur au maximum, j’ai aussi gagné la richesse de la vie. Face à ces démons, j’avais très peur, et je ne pouvais qu’implorer Dieu : « Ô Dieu ! J’ai été obligée de rester debout jusqu’à l’aube, et alors mes jambes et mes pieds étaient engourdis et gonflés. Il y avait une hiérarchie parmi les détenus, et les fidèles de Dieu Tout-Puissant étaient tout en bas et n’avaient absolument pas droit à la parole. Tu es coriace ! Et ainsi, grâce à l’orientation de la parole de Dieu, j’ai triomphé des tentatives répétées de ces démons de m’arracher des aveux par leur torture. Vraiment, la force de vie de Dieu est extraordinairement puissante et Dieu est vraiment tout-puissant ! 14 juin 2019 . Vente des habits, Faso dafani et des tenues présentable, hommes, femmes et enfants !!! Je me suis rappelé que les Sermons et échange sur l’entrée dans la vie disent que l’essence des malfaiteurs est celle des démons, et c’est absolument vrai ! Je me souviens de ce soir-là. » Après avoir prié, je me suis alors rappelé ces paroles de Dieu : « “Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire”. L’amour que Dieu a pour moi est si grand ! Cependant, plus important encore, cette expérience m’a permis de comprendre véritablement les merveilles et la sagesse de Dieu, et l’autorité et le pouvoir de Sa parole. Elle croit en Dieu depuis plus de dix ans. Ensuite, il m’a donné de violents coups de poing sur l’extérieur des cuisses. Dieu est ma force, Kinshasa. L’un des policiers diaboliques a vu mon état et m’a piétiné les orteils, pincé le dos des mains et giflé à maintes reprises. Depuis combien d’années crois-tu en Dieu ? Il a beau opprimer, emprisonner et blesser notre chair, il ne peut pas éliminer notre désir d’aller vers la lumière et de poursuivre la vérité, et il ne peut pas ébranler notre résolution de croire en Dieu et de Le suivre. » Voyant que je ne répondais pas, il s’est tout de suite mis en colère, m’a arraché mon manteau rembourré, puis il m’a retourné, m’a relevé mon pullover dans le dos jusque sur ma tête et m’a asséné de violents coups dans le dos avec sa matraque. J’ai alors prié Dieu de toutes mes forces : « Dieu ! Alors je me suis empressée de prier Dieu : « Ô Dieu ! Deux policiers diaboliques m’ont maudit avec colère. Ce n’est qu’à ce moment-là que j’ai compris clairement que cette « police du peuple » moralisatrice était en réalité extrêmement malfaisante et méprisable. Partager. Guidée par les paroles de Dieu, non seulement j’ai découvert une force puissante, mais j’ai également déclaré à Satan dans mon cœur : « Démon infâme, je suis prête, et peu importe à quel point tu me tortures, je ne me soumettrai pas à toi. Ils m’ont forcé à rester agenouillé en position verticale, sans me permettre de bouger. Dieu est mon refuge, il est mon seul appui Au sein de ma détresse, je peux compter sur lui Et mon cœur est en paix, il n’est point bouleversé Auprès de mon Seigneur, c’est la sécurité ! Je l’ai fixé furieusement et, tout en regardant son visage insolent et dégoûtant, je me suis souvenue d’avoir été tourmentée et humiliée à maintes reprises au gré de leurs caprices. » Or, peu importait ce qu’il me demandait, je ne lui ai rien dit. Comment l’homme est-il qualifié pour s’opposer à Dieu ? Il m’a interrogé toute la journée en recourant tantôt à des méthodes brutales, tantôt à des méthodes douces, mais il n’a rien obtenu de moi, et finalement, en colère, il m’a crié : « Tu ne veux pas parler ?! S’il Te plaît, protège-moi et donne-moi un esprit clair afin que je puisse Te rendre témoignage à tout moment. À tout moment, nous devons nous fier à Dieu pour qu’Il nous accorde la sagesse afin de lutter contre Satan. Protège-moi et donne-moi la force d’endurer ce supplice sans Te trahir. Comme le dit la parole de Dieu : « Depuis longtemps l’homme a rassemblé toutes ses forces, il a consacré tous ses efforts, payé tout le prix pour ceci : dévoiler le visage hideux de ce démon et permettre aux gens qui ont été aveuglés et ont enduré toutes sortes de souffrances et d’épreuves, de se lever de leur douleur et de tourner le dos à ce vieux démon méchant » (« L’œuvre et l’entrée (8) », dans La Parole apparaît dans la chair). Aujourd’hui, vous comprenez bien la signification réelle qu’ils ont. Voir plus d'idées sur le thème Citations bibliques, Dieu, Biblique. Le bouton d’appel d’urgence fixé au mur était initialement destiné à être utilisé par les prisonniers en situation d’urgence pour appeler l’agent correctionnel, mais les fidèles de Dieu Tout-Puissant n’avaient absolument pas le droit d’en « profiter ». Posted on 27 janvier 2021 by 27 janvier 2021 by C’était si douloureux que je tremblais de partout. Il a ensuite pressé le bâton dans l’articulation à l’arrière de mes genoux, puis a tiré mes bras sous le bâton et m’a remis les menottes de force. Exactement à ce moment-là, j’ai entendu deux coups de feu venant de l’extérieur, suivis du cri de l’un des policiers à l’intérieur : « Nous les avons ! Où tu habites ? » Et donc, ils m’ont forcée à rester là jusqu’à la nuit. Si tu veux que les choses se compliquent, on peut faire ça, c’est certain ! » Ces démons étaient vraiment incomparablement mauvais et méchants. Trois agents de police en sont sortis et nous ont demandé notre identité. Regarde la dernière vidéos de Dieu Est Ma Force (@user722946331). Un de ces policiers malfaisants a apporté un bâton d’environ un mètre de longueur et six centimètres de diamètre et a déclaré avec un rictus sinistre : « On va lui faire “goûter les délices” d’être à genoux là-dessus, et on verra s’il ne parle pas ! » Après ma prière, ces paroles de Dieu ont clairement surgi dans mon esprit : « Nombreuses sont les nuits sans sommeil que Dieu a endurées pour le bien de l’œuvre de l’humanité. Après avoir été témoin des actes de Dieu, ma foi en ma capacité de rendre témoignage à Dieu devant Satan s’est renforcée. L’un des quatre policiers présents dans la pièce a ordonné à deux autres de se placer de chaque côté de moi et de pousser d’une main le bâton de bois vers le bas tout en tirant mes épaules vers l’avant de l’autre main, et a demandé au troisième de me tenir la tête entre ses mains en me donnant des coups de pied dans le dos, me plaçant dans une position accroupie qu’ils m’ont alors ordonné de maintenir. Il m’a fixé des yeux tout en m’attrapant par le menton et m’a incliné la tête à gauche et à droite, puis il m’a dit en serrant les dents : « Est-ce qu’il y a quelque chose d’humain en toi ? » Et puis ils me relevaient et je retombais, et il disait : « Tu me plais dans cette position. Au moment où j’allais dénoncer son stratagème, je me suis soudain rappelé cette parole de Dieu : « Tu dois avoir Mon courage en toi […]. TopChrétien. J’ai immédiatement senti ma poitrine se comprimer. Ils prennent leur… Je peux tout par celui qui me fortifie, [Christ]… Il donne de la force à celui qui est fatigué et il… Je t’aime, Eternel, ma force, Eternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur… Ayez recours à l'Eternel et à sa force, recherchez constamment sa présence… Je n’avais jamais imaginé que la police du peuple me harcèlerait comme ça en plein jour. Te battre comme ça, j’en ai mal au poignet, et tu ne parles toujours pas ! Bientôt, mes bras ont commencé à me faire mal et je ne pouvais pas les garder au-dessus de ma tête, mais il ne me permettait pas de les baisser. Je sentais que j’étais sur le point de mourir. Dans la maison de détention, nos repas quotidiens étaient constitués de chou décongelé et bouilli, de légumes marinés et d’un petit pain de maïs à la vapeur, et cela ne remplissait pas du tout l’estomac. Cependant, parce que j’avais été tellement torturée, j’étais paralysée et ne pouvais pas marcher. Comme les chaînes à mes pieds étaient très lourdes, je devais les traîner en marchant. L’amour de Dieu pour moi est vraiment grand ! Qui est le leader de ton Église ? Afficher les profils des personnes qui s’appellent Dieu Est Ma Force. Je ne pouvais pas m’empêcher de prier Dieu en silence : « Ô Dieu ! Quand je me suis étendu sur le sol glacial, en voyant les prisonniers autour de moi, j’ai songé à ma situation pitoyable et j’ai tout de suite ressenti le frisson de la solitude. J’ai eu peur, et j’ai donc invoqué Dieu de toutes mes forces : « Dieu ! J’ai été arrêté et j’ai personnellement fait l’expérience de la cruauté sauvage de ces démons. Certains étaient minces comme des manches à balai, squelettiques, et je tremblais rien qu’à les voir. Mon cœur est faible maintenant et je me sens si craintif, mais je veux Te satisfaire, alors donne-moi la foi et la force. Durant ces 14 ans, mon arrestation en août 2003 constitue l’expérience la plus mémorable. Dieu Est MA Force is on Facebook. Cette nuit-là, un des policiers diaboliques est venu vers moi, a ôté sa chaussure et a placé son pied puant devant mon visage en disant avec lubricité : « À quoi penses-tu pendant que tu es assise là ? Le policier en chef a fièrement déclaré : « Tu commences enfin à t’endormir ! S’il Te plaît, protège-moi et donne-moi la foi. Si ton Dieu est si bon, pourquoi te laisserait-Il croupir dans cet endroit ? Vraiment, la force de vie de Dieu est extraordinairement puissante et Dieu est vraiment tout-puissant ! Facebook gives people the power to share and makes the world more open and connected. Témoignage chrétien Dans le passé, vous avez tous entendu cet énoncé, pourtant personne n’a compris la vraie signification de ces mots. Dans mon malheur, je ne pouvais que prier Dieu en silence : « Ô Dieu ! La puanteur de mon pied te plaît ? J’ai donc imploré Dieu de me donner la force et, au moment où le policier ne faisait pas attention, je me suis précipitée, j’ai saisi la liste de noms, je l’ai mise dans ma bouche et je l’ai avalée. Cette parole de Dieu m’a grandement réconforté et encouragé. Le matin du deuxième jour, ils ont recommencé à m’interroger, mais j’ai encore refusé de leur dire quoi que ce soit. Vous n’avez pas besoin d’aller rencontrer quelqu’un. Mais si je suis prêt à renoncer à vivre, y aurait-il vraiment quelque chose que je ne pourrais pas supporter ? Dépêchons-nous. Tu veux dormir ? Car sans la joie, je n'ai aucune force, et sans cette force, je ne peux pas combattre les adversités de la vie ni accomplir l'œuvre de Dieu. Ésaïe 45:17 C'est par l'Eternel qu'Israël obtient le salut, Un salut éternel; Vous ne serez ni honteux ni confus, Jusque dans l'éternité. Ces démons étaient complètement déraisonnables et méritaient d’être maudits ! Je devais mettre les intérêts de la famille de Dieu en premier. Peu importaient ma douleur charnelle et ma faiblesse, il fallait que je reste ferme dans mon témoignage pour Dieu. Au lieu de cela, ils ont réfléchi à une autre méthode de torture. » Alors seulement il m’a lâchée. Même si nous n’arrivons pas à te faire desserrer les lèvres, nous pouvons quand même te condamner à une peine de 8 à 10 ans, et nous veillerons à ce que les prisonniers te maudissent et te tabassent tous les jours ! » Son langage obscène m’a remplie de rage. Le cinquième jour, ces policiers diaboliques ont continué à me faire adopter la position semi-accroupie. Je veux rester ferme dans mon témoignage pour Toi. Ces paroles de Dieu ont été pour moi des orientations en temps opportun, elles m’ont permis de comprendre que, plus encore que de courage, c’était de sagesse dont j’avais besoin en présence de Satan. À ce moment-là, même si je traversais des périodes de faiblesse, j’avais la conviction que peu importe où j’irais et peu importe les poursuites de Satan, les paroles de Dieu me guideraient. Elle croit en Dieu depuis plus de dix ans. Ce supplice a duré environ une heure, jusqu’à ce que finalement, une fois qu’ils étaient tous essoufflés et transpiraient, leur leader a dit : « Assez, assez. Je savais que sans la permission de Dieu, peu importe que Satan me torture, il ne pouvait pas m’enlever la vie. Chaque fois que je tombais, le policier en chef riait malicieusement et disait : « Quelle jolie chute ! Voici, Dieu est ma délivrance, Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien; Car l'Eternel, l'Eternel est ma force et le sujet de mes louanges; C'est lui qui m'a sauvé. » Nous sommes entrés dans un bâtiment et ils m’ont retiré le sac de la tête, puis m’ont ordonné de rester debout toute la journée. Satan me tourmentait dans le but de me faire trahir et renier Dieu parce que je ne pouvais pas supporter la souffrance charnelle, et je ne pouvais donc absolument pas me soumettre à Satan. Je suis issue d'une famille de onze enfants, dernière chez ma mère et deuxième chez mon père. J’ai 78 ans et je ne suis qu’une chrétienne ordinaire dans l’Église de Dieu... Ce site vous propose toutes sortes de contenus gratuits, y compris des livres et des films évangéliques, pour vous permettre d’accueillir le Seigneur et de trouver le chemin du royaume des cieux. Après cela, le policier en chef a sorti une liste de travailleurs missionnaires que j’avais écrite et a ensuite essayé de me forcer à divulguer d’autres noms. » J’avais entendu dire qu’après être resté agenouillé sur un bâton comme celui-là pendant une demi-heure, on ne pouvait plus ni se tenir droit ni marcher.