La pathologie discale qui comporte notamment les hernies discales lombaires, cervicales et dorsales. La déformation et le glissement des vertèbres suite à l’usure des disques provoquent aggravent une sténose. Ces douleurs sont provoquées par la compression d’une ou plusieurs racines nerveuses au niveau du rachis lombaire. La saccoradiculographie ou amipaque (opacification des racines nerveuses par injection d’iode dans le sac dural) permet de réaliser des clichés en position debout dans certain cas difficile. Centre du Rachis de l’Est Francilien champs opératoires stériles, une courte incision (3 à 5 cm) est faite au niveau d’un espace intervertébral. Au milieu du rachis passe le canal rachidien, contenant la moëlle épinière, qui se termine à hauteur de la seconde vertèbre lombaire (L2). ex., douleurs et paresthésies selon la distribution des dermatomes, faiblesse des muscles innervés par la racine). Chapitre 10 Nerfs du rachis lombal PLAN DU CHAPITRE Nerfs spinaux lombaux Racines nerveuses lombales Rapports des racines nerveuses Anomalies des racines nerveuses Rameaux dorsaux Histologie Variations Rameaux ventraux Dermatomes Nerfs sympathiques Nerfs sinuvertébraux Innervation des disques intervertébraux Histologie Origines Innervation interne Résumé Le rachis … Les … On peut demander l’un ou l’autre ou les deux. Elle peut être réalisée en cas d’arthrose, fracture, infection ou tumeur si la compression des structures nerveuses comme la moelle ou les racines se produit à de nombreux endroits ou si son origine est située en arrière. Celles-ci peuvent être à l’origine d’une compression d’une racine nerveuse avec sciatique ou névralgie ou de la compression de la moelle épinière et nécessiter en cas de persistance des douleurs intenses ou de faiblesse musculaire une résection des disques qui se […] Le scanner est plus facile d’accès mais est irradiant. La chirurgie du rachis cervical par voie postérieure . Au-delà, le canal ne contient qu’un ensemble de fibres nerveuses, appelé «queue de cheval». -> IRM RACHIS LOMBAIRE C’est l’examen de référence actuellement car l’IRM montre parfaitement la hernie discale, la discopathie et les racines nerveuses. Ces hernies peuvent comprimer une ou plusieurs racines nerveuses.Cette compression peut occasionner des douleurs de sciatique lorsqu’elle irrite les nerfs L5 ou S1 ou de cruralgie lorsqu’elle irrite les nerfs L3 ou L4. Dans tous les cas, le scanner ou l’IRM ne doivent pas être systématique devant une lombosciatique classique. Il en résulte une compression et/ou un cisaillement des racines nerveuses. Publié à 12:04h dans Chirurgie du rachis, Pathologie du rachis, Sténose lombaire par Docteur Antoine Roul 0 Likes Parce qu’il renferme la moelle épinière et les racines nerveuses motrices et sensitives, le canal lombaire est une composante ultra-sensible de la colonne vertébrale. Le ligament qui ferme le canal rachidien en arrière est ouvert pour accéder aux racines nerveuses. Ils permettent le diagnostic précis de la hernie discale. Vertèbre et racines nerveuses spinales Symptômes de radiculopathies fréquentes selon le niveau spinal touché Les troubles radiculaires provoquent des déficits radiculaires segmentaires (p. L’IRM permet de mieux voir la moelle épinière, l’état de vos disques et les racines nerveuses et non irradiant. La colonne vertébrale (ou rachis) est constituée de vertèbres empilées, séparées par des disques. Les hernies discales correspondent à la sortie du noyau du disque (nucleus) au travers de l’anneau fibreux qui l’entoure (annulus).