Prière, set et match ! C’est à l’adolescence, au cours d’un pèlerinage à Medjugorje, que j’ai fait une expérience forte de la présence de Dieu dans ma vie. Oh, je n’y étais pas allée de gaieté de cœur : ce sont mes parents qui m’y ont emmenée. En effet Dieu n’avait plus beaucoup de place dans ma vie à ce moment-là. Touchée par la lecture de la Parole de Dieu et le témoignage des sœurs, mon désir de consacrer ma vie au Seigneur grandissait toujours plus en moi. C’est là que mon appel au sacerdoce est né, en voyant combien les gens avaient « besoin des sacrements ». Des amis rejoignent les deux couples et le petit groupe s’installe à Cordes-sur-Ciel (Tarn) dès 1975. J’y ai découvert la joie de la vie fraternelle et l’accueil des pauvres, une vie simple et sobre comme remède au matérialisme, le tout cimenté par la prière liturgique et l’adoration eucharistique. Avec une maman orthodoxe et un papa musulman, c’était difficile ! Je peux témoigner que le Seigneur dit vrai lorsqu’Il promet le centuple en frères, sœurs, maisons… à ceux qui auront tout quitté pour Le suivre. Je ressentais une grande joie en participant à toutes ces activités (animation de messes, catéchisme, évangélisation, etc.). Me prenant à la lettre, Dieu s’approcha de moi dans un premier temps à travers la philosophie… Ayant été invitée un samedi soir aux vêpres à la Communauté par un frère qui étudiait avec moi, le Dieu des philosophes acheva de découvrir son visage plein d’amour et de toucher mon cœur par la beauté qui émanait du lieu, des visages, des chants… et des prières spontanées : ce soir-là j’ai compris que son nom est « Seigneur », et qu’il est « la Vérité ». Ma famille était catholique et pratiquante. L’alcool, les dérives… et pourtant, je croyais avoir trouvé le grand bonheur. C’est là que mon aventure avec Jésus a commencé ! Au programme : Tennis animé par un frère de la Communauté, moniteur professionnel. J’ai grandi paisiblement, sans gros soucis ni grandes questions, soutenu par quelques bons tuteurs : la famille, les amis et le scoutisme. Ainsi, il y a aujourd’hui 11 implantations en Afrique, 3 en Amérique, 1 en Asie, 1 en Océanie et 34 en Europe dont 16 en France. Alors, n’hésite pas non plus à entrer en contact avec lui, à lui parler, à lui partager tes questions, tes soucis, tes problèmes, tes blessures. En 2002 nous avons voulu prendre le temps de construire notre famille et après treize années, nous avons réintégré la Communauté. Les différentes modalités de vie communautaire sont bien adaptées à notre vie familiale et nous pouvons pleinement y servir le Seigneur. Dieu est ‘relation’ et Il parle par des médiations diverses et formidables ! The Community is also accompanied by Brother Henry Donneaud, O.P., Apostolic Assistant nominated by the Roman Congregation for the Institutes of Consecrated Life Regation. J’ai grandi non loin de Saint Gall…. Communauté Les Béatitudes est enregistré dans la catégorie Eglise de l'annuaire. Nous avons passé neuf ans en vie communautaire résidentielle, pendant lesquelles nous avons poursuivi nos études par de la psychopédagogie pour Esther et de la théologie pour Guillem. Et mon espérance n’a pas été déçue ! The Community has founded  50 houses in 28 countries worldwide, in Europe, Africa, Asia, North and South America, the South Sea Islands, and the Middle East. Pourtant rien ne m’y destinait. De retraite en retraite la folie d’un appel retentissait en moi et faisait tomber tous les autres désirs déjà présents. Voilà 33 ans j’étais ordonné prêtre : vicaire puis plus tard curé, dans le diocèse d’Albi, et pasteur en diverses pays ; Depuis sept ans maintenant, je me trouve donc dans l’Océan Indien, aujourd’hui curé de Terre Sainte (St Pierre) dans le sud de La Réunion ; Je m’y sens vraiment bien. ‎Communauté des Béatitudes - Liban جماعة التطويبات - لبنان‎ January 19 at 11:06 PM L’homme est constamment traversé par de multiples désirs mais son gr ... and désir fondamental est une soif de plénitude sans fin, même s’il ne sait pas nommer cet attrait irrésistible. Jusqu’à l’étape décisive : ma participation à une retraite à la Communauté des Béatitudes. Ce qui d’emblée m’a rejoint profondément, dans cette communauté, c’est l’amour des frères et sœurs pour le Seigneur et la charité mutuelle vécue, comme en une famille. La communion des états de vie est un véritable défi à relever aujourd’hui et demain pour évangéliser et annoncer la bonne nouvelle du Christ. Il y a quelques années, il a créé « Tennis & prière », une manière de lier passion et foi pour une nouvelle forme d'évangélisation. J’avais seize mois lorsque nous avons quitté…, Je suis originaire de la région parisienne (Meaux), où j’ai vécu jusqu’à 15 ans. La Communauté à l'abbaye Saint-Martin du Canigou. Je suis née au Kazaskhstan… Eh oui, ce n’est pas fréquent de lire en français quelqu’un qui vient de si loin. J’étais tellement interpellée par la vie de prière, l’adoration, la beauté de la liturgie, la vie fraternelle, la communion des états de vie, et le souci de l’évangélisation. Bien sûr, j’étais encore trop jeune. J’ai pu y terminer mes études. C’est dans la Communauté des Béatitudes que j’ai prononcé mes vœux perpétuels, disant : « Seigneur Jésus, je renonce à moi-même pour ne m’attacher qu’à Toi, l’unique Trésor et la seule espérance de mon séjour sur la terre aussi longtemps que je vivrai. », Le 15 septembre dernier j’ai été ordonné diacre. C’est plus tard, et contrairement à toutes mes attentes, que je les ai trouvées au sein de l’Eglise catholique. Chaque nouvelle journée en est le signe, toujours avec un « oui » à donner, et cette assurance que Dieu est là, qu’il est fidèle partout où Il nous conduit. Dans la Communauté des Béatitudes nous aimons cet équilibre entre la vie contemplative et la vie active et missionnaire. La dimension juive ou de l’Orient chrétien, s’accordaient bien aussi à mes pôles d’intérêt. C’est en plein questionnement que j’ai rencontré un groupe de prière qui a été le canal d’une expérience spirituelle déterminante. Il y a maintenant 25…, Nous sommes, Jean-Claude, diacre permanent, et Martine, parmi les tous premiers membres de la Communauté.…, Je m’appelle Sœur Thérèse de la Ste Face (en référence au visage du Christ, pour…, D’une famille nombreuse où on priait une dizaine de chapelet tous les soirs, j’ai perçu…, Je suis Joumana du Liban. Alors, comment faire ? N’y a-t-il pas quelque chose de plus ? Potentiel client sur la commune de Communauté Les Béatitudes : 989 habitants dont 459 hommes et 530 femmes. Et je n’ai pas été déçue ! We are a church that believes in Jesus, a church that loves God and people. En Lui j’ai appris une vie nouvelle, ample, libre ; la vie du Royaume. Pour moi c’était plus qu’un simple passe-temps libre. Avant cette nouvelle vie, j’avais commencé des études d’enseignement, avec des priorités bien claires : le sport et les activités physiques. Notre vie professionnelle nous permet de subvenir aux besoins de notre famille, mais est aussi une mission, celle de témoigner de notre foi par des gestes, des actes et des paroles simples. Bienvenue sur le site de Communauté Les Béatitudes. Complies : introduction est une chanson populaire par Communauté des Béatitudes | Crée tes propres vidéos TikTok avec la chanson Complies : introduction et explore 0 vidéos réalisées par des créateurs nouveaux et populaires. Nous nous sommes endormis en roulant, entrant en collision avec une voiture qui venait en sens inverse. Cette page présente une synthèse des informations publiques sur la société Communauté Les Béatitudes située au Chemin Capucins à Cordes Sur Ciel (81170). Site internet de la communauté des Béatitudes : https://beatitudes.org Une Communauté née dans l’élan de Vatican II. Deo gratias ! Pratiquement dans la même période j’ai découvert la Communauté des Béatitudes qui était venue faire une mission dans ma paroisse. La communauté des Béatitudes et son gourou, Ephraïm, vident les portefeuilles des bonnes âmes. Do you want to know the entry ticket price for Couvent Notre Dame (communaute Des Beatitudes)? Avant cela, j’étais prof de philosophie pour des classes de terminales, et assistante de production dans des programmes culturels télévisés. Je passais tout mon temps sur le vélo, y investissant tout mon argent et toute mon énergie. Jésus est présent : Il console les affligés, Il rend fort les faibles, Il guérit les cœurs brisés, Il donne espérance où il y a découragement. Nous sommes actuellement en mission à la Réunion. J’ai attendu et prié que le moment vienne pour Guillem. A la suite d'une embrouille avec les services fiscaux français, Ephraïm, fondateur de la très catholique communauté des Béatitudes, vient de délocaliser une partie de ses activités sectaires en Suisse. Le Seigneur nous a montré la Communauté et son charisme comme la réponse à ce désir profond qui nous habitait. Comme à l’école ça allait bien, j’ai mis cela de côté. Située dans la mouvance du renouveau charismatique, elle est une communauté de type « famille ecclésiale de vie consacrée » approuvée par l'archevêque de Toulouse, Mgr Le Gall, sous l'autorité romaine de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique (CIVC)3. Non seulement j’avais la certitude de l’existence de Dieu, mais je savais de l’intérieur qu’Il était en moi et avec moi. Cette proximité géographique est capitale pour nous et nous permet de participer aux offices et à la vie fraternelle de manière très souple par rapport à notre organisation familiale. Il y a maintenant 25 ans que je suis entré à la Communauté des Béatitudes. Ce travail est aussi l’occasion de pouvoir participer à une œuvre d’évangélisation par le media du livre qui m’a toujours passionnée. J’ai demandé à faire un séjour d’une semaine. Je ne peux qu’admirer la fidélité de Dieu, son amour qui me porte et la joie d’avoir donné ma vie à Jésus. Nous avons connu des hauts et des bas, des temps bénis et des temps de désert, des périodes de communion et d’autres de dissensions… Mais après 44 ans, la certitude qui nous habite et qui demeure intacte, c’est que la Communauté est un don de Dieu, elle n’est pas une œuvre humaine, et ce que Dieu donne, Il ne le reprend pas. L’universel m’attire, et La Réunion l’incarne en un microcosme humain, culturel et religieux extraordinaire : Je fais partie du Groupe de dialogue interreligieux (Hindous, Musulmans, Bahaïs… religions chinoises) depuis le début de mon arrivée, et suis délégué diocésain pour l’œuvre d’Orient pour soutenir les Chrétiens d’Orient. Je suis d’origine anglaise, et de nationalité néo-zélandaise. Originaire de Grenoble, je suis entrée à la Communauté des Béatitudes à 23 ans. All share the same initial calling. De retour en France, une parole inspirée, la rencontre providentielle avec un prêtre, un engagement caritatif auprès d’enfants handicapés… ont été autant de jalons de mon retour à Dieu. J’ai alors ressenti une joie et une paix que je n’avais jamais connues avant ! Et cette aventure ne s’arrête pas avec les vœux perpétuels. Avant d’entrer en 2010 à la Communauté des Béatitudes à Zug, j’ai fait des études de théologie. D’une famille nombreuse où on priait une dizaine de chapelet tous les soirs, j’ai perçu l’Amour absolu de Dieu à 12 ans autour d’un feu scout : je voyais les humains si microscopiques sous la voie lactée, et chaque Ave Maria était comme une flèche d’Amour divin. Je me sentais chez moi ! The Community is also accompanied by Brother Henry Donneaud, O.P., Apostolic Assistant nominated by the Roman Congregation for the Institutes of Consecrated Life Regation. Vivre en Communauté s’est alors imposé comme une évidence venue d’En-Haut pour vivre l’Evangile à l’image des premières communautés chrétiennes décrites dans les Actes des Apôtres. Depuis le jour où cette certitude sereine m’a habité, je mesure que mon bonheur dépend de mon abandon total à Dieu. Aimer en donnant et donner en aimant ! La vie communautaire commence en 1974 dans la Drôme. En bref, ce fut l’occasion d’une ‘nouvelle’ conversion et la confirmation d’un appel. Petit à petit j’ai réalisé qu’elle correspondait à ce que je désirais et j’ai décidé d’y rentrer. Dès le début de ma vie communautaire s’est ancrée en moi, l’importance de ce cœur à cœur avec Dieu dans l’adoration, le contact avec sa Parole, … c’est là que je peux venir puiser tout ce dont j’ai besoin pour répondre à son appel. J’ai franchi le cap et c’est toute une aventure qui a commencé : le Seigneur est plein de surprises ! La vie communautaire commence en 1974 dans la Drôme. J’ai fait un volontariat dans les Commandos Marine en passant la sélection comme officier de réserve. Avec l’évidence que le Seigneur m’y attendait. The Community of the Beatitudes is composed of : The Community is governed by a President (man or woman) elected from among its consecrated members by a General Assembly, whose delegates are elected by all the members of the Community. Communauté des Béatitudes, Blagnac. Né à la fin de la guerre 39-45, dans une famille chrétienne, j’ai toujours désiré être missionnaire. 344853 Je suis entré à la Communauté des Béatitudes en 1998, et pour deux raisons principales  : – j’y ai vu réunis tous les états de vie en train de louer et adorer le Bon Dieu, dans une profonde joie. Nous avions connu la Communauté aux sessions d’été qu’elle organisait à Lourdes. Do you want to know the entry ticket price for Couvent Notre Dame (communaute Des Beatitudes)? C’était long avant que les secours arrivent. Elle rassemble en une même famille spirituelle des sœurs, des frères, des prêtres et des laïcs, mariés ou célibataires, qui partagent une vie fraternelle, une vie de prière et de mission. Overwhelmed by the gift of salvation we have found in Jesus, we have a heart for authentic worship, are passionate about the local church, and are on mission to see God’s kingdom established across the earth. J’ai été frappée par la liturgie, la ferveur de la louange de cette communauté, la qualité de la vie fraternelle, la beauté de Dieu qui émanait dans cette simplicité de vie, ainsi que l’ouverture à l’évangélisation. Puis dans un deuxième temps, à travers la prière de quelques membres du groupe de prière, j’ai revu toute ma vie en un instant et j’ai pris conscience de la fidélité de Dieu dans divers moments de ma vie. Ce désir du plus grand bonheur, dans la consécration, est toujours resté au plus profond de mon cœur, même quand plus tard, j’ai pensé au mariage. C’est en 1999 que la Communauté des Béatitudes a lancé son premier Festival des Jeunes au Kazakhstan. The President is helped in his or her work by a General Council  comprised of the Branch Responsibles  and their assistants, working in collegiality and seeking together the will of God. Mais à la maison, on ne parlait jamais de Dieu. dans les missions d’évangélisation enfin, qui m’apprennent à devenir une vraie disciple : la joie de faire goûter aux autres le Royaume des Cieux et d’intercéder pour le monde qui a besoin de beaucoup de prières. C’est là notre force qui nourrit notre espérance. Cela n’est pas toujours facile, mais nous expérimentons que plus on est pauvre, plus on est riche, et plus grandit en nous la certitude que le Seigneur Seul agit dans les cœurs au milieu du monde. Paix et joie immenses, certitude intérieure qu’il fallait m’engager pour Dieu et son Eglise. C’est là que la Communauté est accueillie par Mgr Coffy, Archevêque d’Albi, qui l’accompagnera dans ses commencements. Esther avait fait des études d’institutrice et de pianiste et Guillem des études de journalisme. Mais Dieu est bon ! 1997 : "Des magistrats donnent leur bénédiction à une secte catholique" ... aujourd'huis "les Béatitudes" à Cordes et ailleurs > en France. La Communauté des Béatitudes est présente sur les cinq continents en une cinquantaine de maisons ou foyers. Je suis né et j’ai grandi à Berlin en Allemagne. Quand Dieu appelle, c’est pour la Vie ! Je finissais mes études en Lettres modernes et en Histoire à la Sorbonne. Ordonné prêtre : la célébration de la Messe est devenue mon Ciel quotidien. Il est tellement bon ! Bref, tout me semblait familier et attirant. J’ai découvert un Dieu vivant et qui n’est pas du tout loin de ce que je vis. Des amis rejoignent les deux couples et le petit groupe s’installe à Cordes-sur-Ciel (Tarn) dès 1975. Nous nous posions bien des questions sur Dieu, sur la Vérité, sur notre avenir…. Nous vivons dans une maison qui se trouve à sept minutes à pied du foyer des frères. Association privée de fidèles de droit diocésain (Diocèse d'Albi). On est là présent aux moments les plus heureux de leur vie (mariage, naissances, etc.) Toutefois notre première mission est la prière. The Community of the Beatitudes is one of the "new communities" established in the Catholic Church after the Second Vatican Council (1962–1965) in the movement of the Charismatic Renewal Movement.It was founded in France in 1973, and came under the ecclesial authority of the Archbishop of Albi in southern France since May 1975 (Foundation in Cordes). J’y ai rencontré des frères et sœurs qui ont vécu des choses similaires avec Dieu. Le foyer communautaire demeure le lieu de la communion (vie de prière, temps fraternels et missionnaires). Alors je voudrais simplement te dire : si tu es baptisé, écoute ton cœur, et non tes peurs. Retrouvez nos coordonnées, horaires d'ouverture, plan d'accès, contact, Devis. Pour mieux connaître le quotidien d’un monastère j’ai vécu un an chez les Filles de la Croix à Rome. Nous avons découvert la diversité de la prière et de la spiritualité : vêpres byzantines, entrée en shabbat, danses d’Israël, renouveau charismatique, spiritualité carmélitaine. Intérieurement, j’avais même perdu ma famille. “Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.”, The Community’s General Assembly, meeting in October 2019, has re-electedÂ. La vie avec Jésus est une aventure quotidienne, pleine d’imprévus, de surprises, de bonheur et je rends grâce pour tout ce que le Seigneur ne cesse de faire dans ma vie. Cette attente, un peu douloureuse, a été un apprentissage nécessaire pour ne pas faire demi-tour devant les silences de Dieu. Après six ans de recherche, la réponse est venue. Bien que ‘turbulent’ pendant mon adolescence, je suis entré au petit séminaire jusqu’au bac, chez les Spiritains, dans le sud. Je suis très heureuse d’appartenir totalement au Seigneur. J’ai rejoint la Communauté il y a quatorze ans déjà,…, Je m’appelle Sr Emilie du Cœur de Jésus et de Marie. Frère Pierre Bidegain, sportif de la foi.Membre de la communauté des Béatitudes, à Cordes-sur-Ciel (Tarn), Frère Pierre Bidegain est aussi un moniteur de tennis chevronné, passionné par ce sport depuis sa jeunesse. J’ai été ordonné prêtre en 1974 et envoyé en mission dans le désert du Sahara. Nous étions tous les deux gravement blessés. Bien dans ses Cordes ! - Réunit au sein de mêmes maisons des prêtres, des laïques, des familles, ainsi que des frères et sœurs consacrés à la vie religieuse La Communauté du Lion de Juda et de l'Agneau immolé a pris le nom de Communauté des Béatitudes … À Zug nous sommes une quinzaine de frères, sœurs et laïcs. De famille…, Nous nous sommes mariés en 1993, et avons trois enfants. Situation de l'entreprise "Communauté Les Béatitudes" Communauté Les Béatitudes est située dans la commune de Cordes-sur-Ciel dans le département Tarn. « Les faveurs du Seigneur ne sont pas finies, ni ses compassions épuisées ; elles se renouvellent chaque matin, grande est sa fidélité ! » (Lm 3, 22)  Alors… « duc in altum » (Lc 5, 4), Sœur Emilie du Cœur de Jésus et de Marie. As of 2019, the Community comprises 763 members: 177 brothers (of which 87 are priests), 270 sisters, 316 lay members (of which 13 are permanent deacons and  51 who have chosen celibacy for the Kingdom). Mais au fond, l’attirance pour la vie consacrée était la plus forte. Je donnerai ce conseil : ne pas cesser d’écouter les aspirations de notre cœur : ce sont les désirs que Dieu met en nous, et Il peut tout, car Il est avec nous et pour nous ! La communauté rassemble des sœurs et des frères consacrés, dont des p… Je peux voir chaque jour les merveilles que Dieu fait dans la vie des pauvres qui crient vers lui. Et pourtant je n’en prenais pas le chemin ! En 1988, l'évêque de Perpignan-Elne confie l'abbaye à la Communauté des Béatitudes, avec pour mission de perpétuer la vie de prière en ce lieu et d'y accueillir les nombreux visiteurs. Elle m’a permis de m’approcher de la vie ecclésiale. C’est pendant l’adoration, à la chapelle de la Communauté, que j’ai fait LA RENCONTRE avec Jésus et que j’ai éprouvé le grand amour qu’Il avait pour moi. Je me trouvais au milieu de la grande migration des bêtes sauvages en Tanzanie : le Créateur de ces merveilles devait vraiment être encore plus extraordinaire. Jusqu’à présent il a dépassé toutes mes attentes. Je m’appelle frère Andreas du Cœur Immaculé de Marie. Cultes, Religion COMMUNAUTE LES BEATITUDES à Cordes-sur-Ciel. Cet appel avait retenti à la Communauté des Béatitudes avec une évidence étonnante. Nous proposons aussi des veillées de prière, des retraites et des sessions toute l’année. We were unable to confirm your registration. Whaou ! toutes ces fêtes, ces soirées, ces plaisirs… et maintenant ? Je suis française originaire de la Guadeloupe (les Antilles),  à la Communauté depuis vingt ans. En juillet 1974, à la fin de nos études, nous nous sommes mariés Peu auparavant le Renouveau charismatique était passé par là et suite au témoignage de nos amis Gérard Croissant et de son épouse Jo, nous avions reçu l’effusion du Saint Esprit, ce qui orienta radicalement notre vie. A la fois la prière intérieure, l’adoration, le silence, mais aussi la louange et la prière charismatique. Nous portions tous les deux un désir de consacrer notre couple à Dieu et au service de son Royaume. Une évidence s’est vite imposée à moi : après deux années de recherche, j’avais enfin trouvé ma famille spirituelle. Un Mardi par mois, les mamans sont invitées à venir se ressourcer ensemble au sein de la…, Quand l’amour cherche à se refaire dans le couple… la pause s’impose ! A l’époque je m’orientais déjà vers la vie consacrée… mais où ? Avance en eau profonde, Il sera fidèle. Recevez-la gratuitement. Du séjour en juillet, je suis entré en octobre. Couvent de 1660 situé chemin des Capucins, rue La Peyrade [17]. Devant un tel Amour, a resurgi dans mon cœur l’appel à la vie religieuse (que je situe à l’âge de 12 ans) : ce désir de donner toute ma vie à Dieu pour L’aimer et faire connaitre Son Amour. Je vis mon appel dans tout ce que je fais : Oh je n’oublie pas les petits combats de chaque jour qui m’enracinent dans mon appel pour m’ouvrir les portes de la sainteté. Il existe plusieurs manières de vous engager pour Dieu et votre prochain à travers la Communauté des Béatitudes…. En 1826, il est mis à la disposition de la communauté des sœurs de Saint Joseph d'Oulias (Rhône). J’ai grandi non loin de Saint Gall en Suisse. Comme frère et comme prêtre, on partage le plus intime de la vie des gens : leurs joies, leurs détresses, etc. C’est le drame du décès de mon frère (j’avais alors 16 ans), qui a commencé à faire cheminer ma famille. J’ai fait plusieurs formations qui m’ont permis de travailler, tout en cherchant ma vocation. Couvent des capucins de Gaillac. Vie d’Oraison : Oraison, source de paix (n°23), Vie d’Oraison : Vivre une journée de désert (n°22), Week-end Cénacle « St Valentin » (1er), Disciples de l’Agneau à Blagnac – 2è Week-end. C’est là que la Communauté est accueillie par Mgr Coffy, Archevêque d’Albi, qui l’accompagnera dans ses commencements. Nous sommes mariés et avons trois enfants de 15 à 9 ans. Trois fois par an, la Lettre à nos Amis vous donne des nouvelles de la Communauté et de ses missions partout dans le monde. Aujourd’hui, je vis mon appel communautaire au sein de la Branche laïque en ayant fait un vœu de célibat pour le Royaume. Un couple allemand/néo-zélandais, qui fréquentait « cette communauté » en Allemagne, voulait la faire connaître en NZ. Cette expérience m’a complètement changé ! Situation de l'entreprise "Communauté Les Béatitudes" Communauté Les Béatitudes est située dans la commune de Cordes-sur-Ciel dans le département Tarn. Tous les niveaux sont acceptés. Ces années furent pour moi une grâce, avec une ouverture extraordinaire sur la mission, et la fréquentation d’un monastère proche, m’a ouvert à la vie contemplative. Après, ce fut une litanie de destinations diverses du Liban (pendant la guerre), au Maroc, quelques années en France, puis le Gabon, le Rwanda, la Sicile…. La force de ma résistance égalait celle de mon attirance vers cet amour que nul autre n’égalait, et jour après jour je me laissais envahir par ce désir unique : « Aimer, c’est tout donner et se donner soi-même ». Entrés à la Communauté en 1995 et 1996, comme célibataires tous les deux, et après notre rencontre, nous nous sommes fiancés et mariés à la Communauté. Décision prise, joie immense ! Je suis architecte d’intérieur depuis 2012. On faisait circuler dans un groupe de prière une vidéo sur une « nouvelle communauté » en France. Je travaille en effet aux Editions des Béatitudes à Nouan-le-Fuzelier. La communauté des Béatitudes de Saint-Martin du Canigou est venue visiter le village et son église. église catholique à Cordes sur ciel (81170). Ph 3,12-14). J’ai donc choisi la Communauté car il me semblait que le grand désir que j’avais de me donner à Dieu pouvait se concrétiser dans ce choix de vie où contemplation et mission s’entremêlaient de manière forte. Je me rappelle avoir dit : « Si un jour, Seigneur, Tu m’appelles à consacrer ma vie pour Toi, je rentrerai ici ! ». C’est là où j’ai vraiment pu rencontrer la Communauté de près. Cependant, je lui ai dit : « Juste pour aujourd’hui » ! J’ai demandé à faire un séjour avec d’autres amies dans la maison qui venait de s’ouvrir à Kokchetav. C’est lors d’un pèlerinage en 2006 que j’ai connu la Communauté des Béatitudes. Une pause par mois ! En 1988, l'évêque de Perpignan-Elne confie l'abbaye à la Communauté des Béatitudes, avec pour mission de perpétuer la vie de prière en ce lieu et d'y accueillir les nombreux visiteurs. L’évêque qui nous accueilla, le Bx Mgr Pierre Claverie, nous accompagna alors jusqu’au Lion de Juda et l’Agneau immolé. J’ai la joie de faire partie de l’équipe des chantres pour animer les offices et les messes au service de la Communauté et des retraitants qui la visitent. Je suis devenue citoyenne de ce Royaume, cherchant le chemin de mon cœur pour y habiter encore plus profondément et pour le communiquer autour de moi.