Grâce à la corruption et aux négociations, il désamorce la menace imminente et les Spartiates rentrent chez eux[73]. Bien qu'il soit certain qu'elle partage la vie et la maison de Périclès, son statut n'est pas sûr, concubine ou épouse officielle[24]. Les sources sur sa vie sont nombreuses, mais discordantes ; Périclès a marqué ses contemporains et les générations suivantes à Athènes, dans le monde hellénistique, puis romain : il existe de nombreuses sources littéraires antiques à son sujet dont les auteurs sont parfois devenus des classiques. Aspasie a eu une grande influence sur la vie politique et culturelle d’Athènes en raison En 451 av. Ses décisions politiques s'imposaient d'elles-mêmes à la plupart des citoyens. le peuple athénien et lui permettre de mieux participer à la vie politique. Après l'ostracisme de Thucydide, Périclès est réélu stratège chaque année, le seul poste qu'il a officiellement occupé, bien que son influence soit si grande qu'elle fait de lui le dirigeant de facto de l’État. Cependant, malgré son aura et sa popularité, des Athéniens mécontents d'avoir perdu leurs biens lors de l'incursion spartiate en Attique de -430 lui intentèrent un procès : et, oubliant tous les services que Périclès avait rendu à la patrie, les juges le condamnèrent à une forte amende et à la déchéance de ses droits civiques (atimia, déshonneur). J.-C., les responsables du parti démocratique décident qu'il est temps de s'attaquer à l'Aréopage, un conseil traditionnel contrôlé par l'aristocratie et autrefois l'organe le plus puissant dans l'État[6]. Aspasie, notable pour avoir de la conversation et comme conseillère, est accusée de corrompre les femmes d'Athènes afin de satisfaire les perversions de Périclès[100],[101]. Pendant la guerre du Péloponnèse, pour gouverner, la dépendance de Périclès vis-à-vis du soutien populaire est évidente[156]. Si vous connaissez un site qui parle de Périclès et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Paparrigopoulos écrit que ces chefs-d'œuvre sont « suffisants pour rendre immortel le nom de la Grèce dans notre monde[174] ». Tout cela était trop étonnant pour être naturel et Aspasie était trop brillante pour être une honnête femme. La menace spartiate disparue, Périclès retourne en Eubée pour écraser la révolte. Le poète Aristophane et l'historien Thucydide sont des Athéniens comme lui et l'ont connu de son vivant. Au cours de l'automne de l'année 431 av. Ce blocus asphyxie l'économie de Mégare et fragilise encore plus la paix entre Athènes et Sparte, alliée de Mégare. Ancient Greek statesman Pericles, leader of Athens from 460–429 B.C., organized the construction of the Parthenon and developed a democracy based on majority rule. Aucune archive n'existe sur la manière exacte dont Périclès a réussi à convaincre les habitants de l'Attique d'accepter de se déplacer dans une zone urbaine densément peuplée. Il a eu une influence si profonde sur la société athénienne que Thucydide, un historien contemporain, le qualifie de « premier citoyen de sa patrie » et que son époque est parfois appelée le « siècle de Périclès »[2]. J.-C. à la bataille de Coronée, Périclès devient le tuteur de ses enfants, dont Alcibiade[20]. J.-C., Samos est en guerre avec Milet à propos du contrôle de Priène, une ancienne ville de l'Ionie au pied du mont Mycale. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis. Quelques dates sur la vie de Périclès. Le but de ces propositions est de mettre Périclès en porte-à-faux avec son peuple (ce qui survient quelques années plus tard)[118]. Le siège a cependant duré huit mois difficiles et a entraîné un mécontentement parmi les marins athéniens[89]. Buste de Périclès portant l'inscription « Périclès, fils de Xanthippe, Athénien ». Buste de Périclès portant l'inscription « Périclès ». Son moral miné, il fond en larmes[141]. Périclès (né à Athènes v.-495, mort à Athènes en -429), est un stratège et homme d'État athénien, de la tribu Acamantide et du dème de Cholargue ; membre de la famille des Alcméonides, il est le fils de Xanthippe et d'Agaristè. Il insiste toutefois sur le fait que l'homme politique athénien est encore puissant[108]. Puisqu'Aspasie, citoyenne de Milet, et Périclès, citoyen d'Athènes, ne jouissent pas de l'épigamie[25], il est peu probable qu'ils aient pu se marier. Ainsi, au début de la guerre du Péloponnèse, Athènes se trouve dans la position inconfortable de confier son avenir à un chef militaire dont la prééminence vient d’être sérieusement ébranlée pour la première fois en plus d’une décennie[30]. Sa volonté de limiter les droits de l’aréopage l’amène à ostraciser Cimon en 463. La manière de penser et le charisme rhétorique de Périclès, son flegme proverbial et sa maîtrise de soi seraient le résultat de l'influence d'Anaxagore[35],[36], de ses idées sur la nécessité du calme émotionnel face aux difficultés et de son scepticisme à propos des phénomènes divins[10]. Hanson souligne que cette stratégie n'était pas novatrice, mais pouvait conduire à une stagnation en faveur d'Athènes[179]. Selon Plutarque, après avoir assumé la direction d'Athènes, « il n'était plus le même homme. Cette période appelé le « siècle de Périclès » est considérée comme l’apogée de la cité grecque. Agaristé est l'arrière-petite-fille du tyran de Sicyone, Clisthène, et la nièce du réformateur athénien également appelé Clisthène, autre Alcméonide[Note 2],[10]. Toujours prudent, il ne s'est jamais engagé de son propre gré dans une bataille incertaine et il n'a pas cédé aux « vaines impulsions des citoyens[164] ». J.-C., il remporte de nombreuses victoires, militaires comme diplomatiques. Les causes de la guerre du Péloponnèse ont été abondamment discutées, mais de nombreux historiens de l'Antiquité rejettent la faute sur Périclès et Athènes. Par conséquent, il n'a pas hésité à envoyer des troupes à Corcyre pour renforcer la flotte locale qui lutte contre Corinthe, alliée de Sparte et membre de la ligue du Péloponnèse[115]. Fils de l'homme politique Xanthippe et d’Agaristé, laquelle appartient à la puissante famille des Alcméonides, il est influent durant l'âge d'or de la cité, plus précisément entre les guerres médiques et la guerre du Péloponnèse, Périclès fait de la Ligue de Délos un empire athénien et mène ses compatriotes au cours des deux premières années de la guerre du Péloponnèse. Le philosophe Platon, né l'année suivant la mort de Périclès, est un Athénien et appartient à l’aristocratie et au parti oligarchique. Vivant à l'époque des empereurs romains, il a parfois du mal à comprendre le fonctionnement du Ve siècle av. J.-C., les factions conservatrice et démocratique s'affrontent dans une lutte acharnée. Platon et Xénophon affirment qu'elle recevait Socrate et discutait philosophie avec lui : Aspasie est érudite, son influence politique et intellectuelle sur Périclès est réelle et elle participe à entretenir son cercle d'amis[29]. Vlachos souligne cependant que la défaite d'Athènes pouvait rendre l'empire spartiate beaucoup plus impitoyable, ce qui s'est effectivement produit. En l'absence d'opposition forte après l'ostracisme de Cimon, Périclès, meneur incontestable du parti démocratique, devient de facto le dirigeant de l'empire athénien. J.-C.), Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Page pointant vers des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Page pointant vers des bases relatives aux beaux-arts, Article contenant un appel à traduction en anglais, Portail:Biographie/Articles liés/Politique, Portail:Biographie/Articles liés/Militaire, Portail:Biographie/Articles liés/Entreprises, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Il est à l'origine du projet de construction de la plupart des structures encore présentes aujourd'hui sur l'Acropole d'Athènes dont le Parthénon[4]. J.-C., l'armée spartiate pille l'Attique pour la deuxième fois, mais Périclès maintient sa stratégie initiale[132]. Périclès, bien que reconnaissant, répliqua officiellement en faisant don de ses propriétés à l'État, afin de désamorcer d'éventuelles jalousies et contestations de la part de ses concitoyens. un stratège et homme d'État athénien, de la tribu Acamantide et du dème de Cholargue En 2012, l'érudit et romancier italien Umberto Eco dénonce l'image positive dont jouit Périclès dans les démocraties modernes alors qu'il n'était qu'un populiste[149]. Il favorise la démocratie athénienne à tel point que des critiques le qualifient de démagogue. Selon la tradition hostile à Périclès, Aspasie est une hétaïre ; pour Aristophane et Hermippe le Borgne, elle est même proxénète[26]. Le congrès échoue en raison de la position de Sparte mais les véritables intentions de Périclès restent floues[66]. Au milieu des années 450 av. Si tel est le cas, il a dû prendre une position importante au début des années 460 av. Phidias, responsable de tous les projets de construction, est d'abord accusé du détournement de l'or destiné à la statue d'Athéna et d'impiété, parce que, lors de la représentation de la bataille des Amazones sur le bouclier d'Athéna, il a sculpté le personnage d'un vieillard chauve lui ressemblant, et a introduit un autre personnage ressemblant très fortement à Périclès se battant contre une Amazone[99]. Les membres du site ont décidé de porter Périclès au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4.67 sur 5 avec 3 notes. En -437, il fonda une colonie à Amphipolis et peu après à la même époque il dirigea une expédition pour établir l'influence athénienne dans la région de la mer Noire, après avoir soumis Samos en -439, lorsque l'île s'était révoltée et avait quitté la ligue de Délos. Platias et Koliopoulos rejettent ces critiques et estiment que « les Athéniens ont perdu la guerre quand ils ont radicalement inversé la stratégie de Périclès qui leur enjoignait explicitement de s'abstenir de nouvelles conquêtes »[182]. Par conséquent, il a adopté une législation accordant aux classes inférieures l'accès au système politique et aux magistratures publiques, dont elles étaient jusqu'alors écartées en raison de leurs moyens limités ou de leur humble naissance[153]. Edmond Lévy en conclut qu'il avait plus « la compétence d'un ministre de la guerre que d'un général »[163]. Quant à l'impact de Périclès sur les talents émergents de son époque, il suffit de constater que l'un des seuls hommes politiques que Thucydide admire sans réserve (alors que Thucydide est très difficile à séduire) dans son Histoire de la Guerre du Péloponnèse, c'est bel et bien Périclès : il prend la peine de retranscrire deux discours entiers du grand stratège. Lisez ce Histoire et Géographie Mémoires Gratuits et plus de 248 000 autres dissertation. En 442 av. Selon l'historien George Cawkwell, ce décret de Périclès enfreint la paix de Trente Ans, « mais peut-être non sans un semblant d'excuse »[116]. Ex : A Ne pas faire : Périclès … J.-C. qui souffrent des répercussions de la défaite, « aucun lecteur ne peut négliger le rythme somptueux de l'oraison funèbre dans son ensemble et la corrélation singulière entre l'émotion impétueuse et le style merveilleux, les qualités du discours que Thucydide n'attribue à aucun autre orateur que Périclès, Hesperia: The Journal of the American School of Classical Studies at Athens, Historia: Zeitschrift für Alte Geschichte, , « M. FABII QVINTILIANI INSTITVTIO ORATORIA LIBER TERTIVS », , « M. FABII QVINTILIANI INSTITVTIO ORATORIA LIBER DVODECIMVS », Émile Chambry, Émeline Marquis, Alain Billault et Dominique Goust (, Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, expulsion périodique des étrangers de son territoire, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Périclès&oldid=179401770, Date de naissance incertaine (Ve siècle av. J.-C., les révoltes de Milet et d'Érythrée sont réprimées et Athènes rétablit sa domination[81]. Biographie de Périclès Périclès Homme politique athénien (v. 495-429 av. Gorgias, dans le dialogue homonyme de Platon, utilise Périclès comme un exemple d'orateur puissant[197]. Les données sur la vie d’Aspasie sont un peu floues, même si son nom apparaît dans des œuvres d’auteurs comme Platon ou Aristophane. En 449 av. Bien qu'il fût un grand aristocrate, il fut un partisan de la démocratie et apparut sur le devant de la scène en étant au nombre des procurateurs publics qui attaquèrent Cimon en -463. Homme d’état de tradition démocrate et stratège, Périclès participe au rayonnement politique et culturel d’Athènes durant trente ans (dès -461). Bien que ses compatriotes se soient engagés dans plusieurs actions agressives peu de temps après sa mort[172], Platias et Koliopoulos soutiennent que, jusqu'à l'expédition de Sicile, les Athéniens sont restés fidèles à la stratégie de Périclès en cherchant à préserver et non à étendre l'empire[170]. Ressources Langues Latin Compléments de Cours en Latin biographie Périclès. Grec, né en de l'an -495 av. Elle est pour les ennemis du stratège une occasion de le dénigrer et même de l'attaquer en justice[23]. Seuls deux discours de Périclès sont parvenus jusqu'à nous par l'intermédiaire de l'Histoire de la guerre du Péloponnèse, écrite par Thucydide, contemporain de Périclès. J.-C., la famille des Alcméonides est en concurrence avec les autres familles eupatrides (aristocratiques) de la cité, comme les Cimonides-Philaïdes ou les Eumolpides. Pendant la guerre du Péloponnèse, Périclès a lancé une « grande stratégie » défensive dont le but était l'épuisement de l'ennemi et la préservation du statu quo[167]. De famille aristocratique, Périclès fréquente l’élite intellectuelle. L'enfance et l'adolescence de Périclès se déroulent dans le cadre héroïque et exaltant des guerres médiques (cfr Vie de Périclès, note à 17, 1). La révolte de Samos est l'un des derniers grands événements militaires avant la guerre du Péloponnèse. On estime sa date de naissance à 460 av. Périclès désamorce donc d'éventuelles jalousies et contestations de la part de ses concitoyens. Thucydide est le fils d'un eupatride (aristocrate) athénien nommé Oloros. Comme les réunions de l'ecclésia sont appelées à la discrétion de ses présidents tournants (prytanie), Périclès n'a aucun contrôle officiel sur leur programmation, mais son influence est encore suffisamment grande pour qu'il les persuadent de faire ce qu'il veut[129]. Selon les dispositions du décret, les marchands de Mégare sont exclus du marché d'Athènes et des ports de son empire. Ils ont ensemble au moins un fils, Périclès le Jeune. Certains historiens croient qu'il a voulu mettre en place rapidement une sorte de confédération de toutes les cités grecques, d'autres qu'il a voulu faire valoir la prééminence athénienne[67]. Bien que moribond, il les entend et les interrompt, faisant remarquer qu'ils ont oublié de signaler que son plus grand et plus honorable titre pour mériter leur admiration, est qu'il n'a « fait prendre de vêtements noirs à aucun Athénien »[147] (c'est-à-dire qu'il n'avait pas eu recours à la violence politique). Personnage secondaire de quelques romans au XXe siècle, aucun peplum, bande dessinée ou jeu vidéo ne lui est consacré[202]. Voyant le pillage de leurs fermes, les Athéniens sont scandalisés et ne tardent pas à exprimer indirectement leur mécontentement envers leur stratège, que beaucoup d'entre eux considèrent comme responsable de la guerre. Il est possible qu'il ait pris conscience de l'importance de la contribution de Cimon durant les conflits en cours contre les Péloponnésiens et les Perses. J.-C.[Note 1], dans le dème de Cholargos juste au nord d'Athènes[7]. Périclès a marqué toute une époque et a inspiré des jugements contradictoires sur ses décisions importantes. Ces deux discours sont Les conseils aux Athéniens sur les exigences des Péloponnésiens et l'Oraison funèbre des premiers soldats athéniens morts durant la Guerre du Péloponnèse. La dernière modification de cette page a été faite le 30 janvier 2021 à 23:09. Au Ve siècle av. Père de la démocratie, je le trouve juste en avance sur son temps. Marbre, copie romaine d'après un original grec de, « Personne n’aurait trouvé mauvais que Périclès aimât des jeunes gens, ni qu’il traitât mal sa première femme, mais on était scandalisé qu’il considérât la seconde comme un être humain, qu’il vécût avec elle au lieu de la reléguer dans le gynécée, qu’il invitât chez lui des amis avec leurs femmes. Périclès est convaincu que la guerre contre Sparte, qui ne peut pas cacher ses craintes d'une hégémonie athénienne, est inévitable[114]. Bien qu'Aspasie soit acquittée grâce à une « explosion » émotionnelle rare de Périclès, son ami Phidias meurt en prison ; son mentor, Anaxagore, est attaqué à l'Héliée pour ses convictions religieuses[101],[14] ; Lucien de Samosate dit dans Timon qu'il doit sa survie à Périclès[102]. Si Périclès a été le sujet de nombreuses réflexions philosophiques, politiques et historiographiques, dans l'art, après la période romaine, il n'a suscité que peu d’œuvres majeures. Périclès a également tenté de minimiser les avantages de Sparte en reconstruisant les Longs Murs. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié. Néanmoins, ces fins, à savoir la corruption, sont aussi évidentes pour les vérificateurs qui ont approuvé les dépenses sans ingérence officielle et sans même enquêter sur ce mystère[74]. L'empreinte qu'il a laissée sur le monde dépasse allègrement l'iconique Acropole qui aujourd'hui encore façonne la silhouette de la ville d'Athènes. Absent des représentations de la Renaissance, il faut attendre le XIXe siècle pour qu'il soit l'objet principal de peintures et de sculptures, le premier tableau Périclès au lit de mort de son fils est réalisé par François Chifflart et date de 1851. Sous la direction d'Éphialtès, nouveau chef du parti démocratique, il attaque en justice l'aristocrate Cimon et participe à la lutte contre l'Aréopage. Membre de la tribu acamantide, il a pour père Xanthippe, un homme politique important qui s'est opposé à Miltiade et qui, bien qu'ostracisé en -485/-484, est revenu dans la cité pour commander le contingent athénien dans les victoires grecques au cap Mycale et à Sestos cinq ans plus tard[7]. J.-C. à la suite du calcul stratégique de Périclès que le conflit en cours avec la Perse porte atteinte à la capacité d'Athènes d'étendre son influence en Grèce et en mer Égée[63]. L'ambitieux chef des conservateurs, Thucydide[Note 4], accuse Périclès de gaspillage, critiquant la façon dont il a dépensé l'argent pour le plan de construction en cours. Par conséquent, bien qu'ils aient accepté de partir, de nombreux résidents des régions rurales sont insatisfaits de cette décision[126]. Bien que Cimon soit acquitté, cette confrontation prouve que l'adversaire politique majeur de Périclès est vulnérable[47]. Bien que l'armée spartiate soit restée dans l'Attique, Périclès a envoyé une flotte de 100 navires pour piller les côtes du Péloponnèse et charge la cavalerie de garder les fermes ravagées près des Longs Murs[130]. Vers l'âge de 30 ans, Périclès fait son entrée en politique. Quand la guerre éclata en -431, Périclès imposa à Athènes une politique qui devait neutraliser la supériorité spartiate sur terre, mais elle impliqua des difficultés considérables pour la population de l'Attique. Ils reprennent ainsi une tradition initiée par Platon qui affirmait « que je sache, Périclès a rendu les Athéniens paresseux, bavards et cupides, en initiant le système des indemnités publiques »[150]. Pour lui, Périclès « n'a pas été emporté par le peuple, il a été celui qui a guidé le peuple[148] ». Néanmoins, dans l'année, -en 429, les Athéniens non seulement pardonnent à Périclès, mais le réélisent comme stratège[Note 10]. Selon Platias et Koliopoulos, Athènes, le plus fort des deux adversaires, n'avait pas besoin d'affronter directement Sparte sur le plan militaire et a plutôt « choisi de déjouer la stratégie spartiate[167] ». C'est paradoxalement la défaite en Égypte et la contestation par plusieurs cités, comme Milet et Érythrée qui renforce la pression athénienne sur ses alliés[79]. Une interprétation de cette anecdote considère le lion comme symbole traditionnel de grandeur, mais l'histoire peut aussi faire allusion à la taille inhabituelle du crâne de Périclès, qui est devenue une cible de moquerie de la part des comédiens contemporains[12],[13] et l'origine du sobriquet de « tête d'oignon »[14]. On ne connaît pas la responsabilité exacte de Périclès dans la politique qui entraîna Athènes dans une guerre contre Sparte, Corinthe, Égine et la Béotie, durant la période -459/-446, mais durant la « paix de Trente ans » qui suivit, il obtint de Sparte la reconnaissance de l'empire maritime d'Athènes. D'après Hérodote et Plutarque, Agaristé avait rêvé, quelques nuits avant la naissance de Périclès, qu'elle portait un lion[7],[11],[9]. Selon Plutarque, Cléon, nouveau venu sur la scène politique athénienne et promis à un grand avenir, a été l'accusateur dans ce procès[140]. Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Périclès. J.-C., Périclès est le principal accusateur de Cimon, le chef de la faction conservatrice accusé de négliger les intérêts vitaux d'Athènes en Macédoine[46]. Thucydide, auteur de l’Histoire de la guerre du Péloponnèse, l'admire tandis que le poète comique Aristophane s'en moque et caricature aussi bien son physique que sa politique. Plutarque affirme que Cimon a conclu un accord de partage du pouvoir avec ses adversaires, selon lequel Périclès s'occupe des affaires intérieures tandis que Cimon est le chef de l'armée, faisant campagne à l'étranger[52]. J.-C. de la misthophorie : une indemnité ou « misthos » (μισθός / misthós, littéralement « gages, paie ») de deux oboles par jour est versée à tous les citoyens qui servent comme jurés dans l'Héliée (le tribunal populaire d'Athènes) puisqu'ils perdent les bénéfices d'une journée entière de travail. Périclès (né à Athènes v.-495, mort à Athènes en -429), est un stratège et homme d'État athénien, de la tribu Acamantide et du dème de Cholargue ; membre de la famille des Alcméonides, il est le fils de Xanthippe et d'Agaristè. En 461 av. J.-C., les Athéniens envoient des troupes à Chypre. De son côté, l'historien Donald Kagan affirme que les mesures démocratiques mises en œuvre par Périclès ont été la base d'une force politique presque inattaquable[157]. Thucydide a recréé trois d'entre eux de mémoire et, par conséquent, il n'est pas sûr qu'il n'ait pas ajouté ses propres notions et pensées[Note 15]. Cimon, quant à lui, croyait apparemment qu'il n'existait aucun espace supplémentaire pour l'évolution démocratique, que la démocratie avait atteint son apogée et que les réformes de Périclès conduisaient à l'impasse du populisme. Ces familles nouent parfois des alliances matrimoniales mais elles se livrent également à de féroces luttes politiques pour le pouvoir et le prestige, ces luttes ont une grande importance sur la vie et la carrière de Périclès[16]. J.-C., Périclès propose un décret autorisant l'utilisation de 9 000 talents pour financer le programme de reconstruction des temples d'Athènes[68]. Vers -445, Périclès prend pour compagne une métèque originaire de Milet, Aspasie[21]. J.-C.) qui voit Athènes renoncer à la plupart de ses possessions sur le « continent » grec acquises depuis 460 av. Le biographe souligne, toutefois, que le poète Ion de Chios pensait que le style oratoire de Périclès était « une manière présomptueuse et un peu arrogante de discourir, et que dans son orgueil transparaissait du dédain et du mépris pour les autres »[189]. Il utilise de nombreuses sources différentes dont certaines ont aujourd'hui disparu. Les origines sociales et géographiques : Périclès semble prédestiné dès sa naissance à un rôle de citoyen hors pair. Périclès passe en Eubée avec ses troupes mais est forcé de revenir quand l'armée spartiate envahit l'Attique. Né dans un milieu aristocratique, il désire trouver l'appui de l'ensemble du peuple et cesse de fréquenter les banquets organisés par les riches familles[44],[45]. J.-C.[59]. La campagne aboutit à une catastrophe avec la défaite et la destruction de leurs forces[60]. La biographie de Péricles. L'influence de ce personnage sur son époque fut si grande qu'on surnomme généralement cette période « le siècle de Périclès ». Chef du parti démocratique, il domina la vie politique d'Athènes entre 443 et 429 av. Pourquoi la démocratie athénienne atteint-elle son apogée soUs Périclès ? Le rassemblement de l'armée spartiate à Corinthe est considéré comme une « action hostile »[123]. Selon King, en faisant grandir la puissance du peuple, les Athéniens se sont privés de chef autoritaire. Il a également dirigé plusieurs missions militaires cruciales. L'historien Loren J. Samons II fait cependant valoir que Périclès aurait eu suffisamment de ressources pour faire une carrière politique avec des moyens privés, s'il l'avait choisi[48]. Les ennemis de Périclès ont également trouvé un faux témoin contre Phidias. La Béotie dans des mains ennemies, la Phocide et la Locride sont devenues intenables et tombent rapidement sous le contrôle des oligarques hostiles[72]. Néanmoins, c'est bien lui qui parachève cette évolution[78]. Ceci est considéré comme un discours monumental, révélant la vertu de Périclès mais aussi son amertume à l'égard de ses compatriotes pour leur ingratitude[30]. Cependant, bien qu'il soit généralement considéré comme un admirateur de Périclès, Thucydide est un aristocrate athénien exilé par les démocrates et il a été critiqué pour sa partialité envers Sparte[Note 7]. John Fine, d'un autre côté, suggère que la première paix entre Athènes et la Perse a été conclue en 450-449 av. Ce détournement a financé quelques-unes des créations artistiques les plus merveilleuses du monde antique[85]. Cet homme a préché de nombreuses fois pour la démocratie, en utilisant la démagogie. À ce moment cependant, Athènes est sérieusement contestée par un certain nombre de révoltes parmi ses « alliés ». Membre par sa mère de … Elle bénéficie également d'une fortune considérable. Comment meurt-il ? Selon la plupart des historiens, Périclès serait né vers 495 av. J.-C.) ainsi qu'Amphipolis (437-436 av. Anthony J. Podlecki fait cependant valoir que ce prétendu changement de position est une invention des auteurs anciens afin de « donner une vue tendancieuse de la sournoiserie de Périclès[58] ». Il fait ensuite abaisser le seuil de richesse exigé pour devenir archontes en 458-457 av. En philosophie, il continue à inspirer les penseurs modernes comme Gilles Deleuze qui publie en 1988 Périclès et Verdi et pour qui la passivité de Périclès est le symbole du « pathos dans la raison, le désespoir du monde, l’éventualité du désastre »[206]. De l'Antiquité jusqu'au XXIe siècle, Périclès a suscité de nombreuses interrogations et polémiques sur son rapport au pouvoir : ses contemporains, ses successeurs politiques du IVe siècle, les penseurs des révolutions anglaises, américaines et françaises des XVIIe et XVIIIe siècles, les intellectuels des XIXe et XXe siècles l'ont tantôt présenté comme le père de la démocratie tantôt comme un démagogue populiste tantôt comme un monarque régnant sur des masses consentantes[45]. Il affirme que, comme il devait avoir connaissance de ces limites, il a probablement prévu une guerre beaucoup plus courte[179],[180]. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Périclès, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre. Sa position est saluée par des applaudissements et Thucydide subit une défaite inattendue. Le philosophe Théophraste rapporte qu’il envoyait à Sparte dix talents chaque année, qu’il distribuait à tous les magistrats en fonction, afin de détourner la guerre, achetant non pas un temps de paix, mais le temps de se préparer à loisir à refaire la guerre[107]. Le politicien Thucydide fils de Mélésias (à ne pas confondre avec le fameux historien Thucydide, fils d'Oloros), héritier politique de Cimon et pire ennemi de Périclès, l'attaqua pour avoir détourné les fonds de la ligue de Délos pour ce programme de constructions. J.-C., Cimon serait revenu d'exil et aurait négocié une trêve de cinq ans avec Sparte sur proposition de Périclès, un événement qui indiquerait un changement de sa stratégie politique[47]. J.-C. qui fait de Périclès le Jeune, son dernier héritier mais fils d'Aspasie de Milet et donc demi-Athénien (nothos), un citoyen de la cité et héritier légitime[38],[39], une décision d'autant plus frappante que Périclès a proposé la loi limitant la citoyenneté à ceux de filiation athénienne des deux parents[40]. Qui est Périclès ? À travers ce commentaire, l'historien illustre ce qu'il perçoit des capacités de Périclès à commander, convaincre et, parfois, manipuler. Il lance la construction de l'Odéon d'Athènes, premier théâtre à être muni d'un toit et pouvant accueillir 5 000 spectateurs, son style architectural s'inspire des résidences impériales perses et ce symbole renforce encore l'image impérialiste d'Athènes sur ses alliés[84]. Il est à l'origine du projet de construction de la plupart des structures encore présentes aujourd'hui sur l'Acropole d'Athènes dont le Parthénon. Périclès pensait donc qu'il n'était pas nécessaire de faire des concessions avec des gens qui ne souhaitaient pas vraiment négocier. Ce dernier a également donné des conseils à ses compatriotes sur les affaires en cours et leur a assuré que, si l'ennemi ne pillait pas ses propres terres, il offrirait sa propriété à la ville. Refusant d'affronter directement la phalange spartiate, il conduit de nouveau un raid naval pour piller les côtes du Péloponnèse, en prenant cette fois 100 navires avec lui[133].